Praticienne de Soin énergétique

Anne Koch

 

 

Aimer mon corps

 

 

Aimer mon corps, c'est accepter de vivre le plaisir

C'est vivre l'instant présent en s'abandonnant à ce que mon corps me fait vivre

 

Je lisais l'autre jour des textes sur internet, dont un qui parlait de l'amour pour son propre corps. Et je me suis questionnée, car je sens bien que je n'aime pas vraiment mon corps. Je le tolère, comme il est.

Je l'aime assez bien quand il me permet de manger des bonnes choses, de partager des caresses et de jouir, de recevoir les rayons du soleil et du parfum des fleurs, de sentir la proximité des êtres que j'aime. Mais je n'ai pas un vrai amour pour lui. Ou plutôt, je n'avais pas…

Car avec toutes ces questions, j'ai senti que j'envoyais des petits inspecteurs à travers mon corps.

« Tiens, oui », disaient-ils à mon oreille, depuis l'endroit où ils se trouvaient, « ça c'est sûr, les fesses, les hanches et les cuisses, c'est assez raide, et si vous voulez une précision, c'est raide de ne pas être aimé. C'est bloqué pour faire en sorte de passer inaperçu. Vous voulez pas montrer votre corps comme il est, ma bonne dame, vous ne voulez pas l'habiter, car vous le considérez comme un habit qui ne vous va pas. Ça gêne aux entournures, et d'ailleurs ça se voit quand vous marchez... Votre dos, votre poitrine, regardez-moi ça, on dirait une grotte pour vous cacher !».

 

Oui, et ce que les petits inspecteurs n'ont pas noté, c'est que je ne pose pas tout à fait mon pied au sol non plus. Cet habit immense qu'est mon corps, je le fais avancer dans le monde sur la pointe des pieds. Je le voûte, je le mets sous silence, pour ne pas qu'il prenne de l'espace, pour ne pas qu'il vive son ampleur.

 

Alors, puisqu'il est mon véhicule sur cette terre, et qu'il me permet de vivre, j'ai décidé de lui offrir mon amour…

Car…

Je n'ai pas besoin qu'il soit beau pour l'aimer

Je n'ai pas besoin qu'il soit performant pour l'aimer

Je n'ai pas besoin qu'il soit plein de vitalité pour l'aimer

Et si je ne l'aime pas, c'est moi qui vais en souffrir, car je suis lui

 

Mon corps me permet de goûter à la vie sur terre, il me permet de connaître la jouissance. Celle de me poser sur le sable chaud, et celle de me mélanger avec l'homme que j'aime.

Mon corps me permet de ressentir la joie et de vivre la joie.

Unie à lui, je peux vivre chaque instant. Coupée de lui, je suis coincée dans les souvenirs et les projections.

Quand j'aime mon corps, il me donne l'espace et l'aisance. Il me réunit avec tout ce qui m'entoure, avec le grand mouvement de la vie. Il me montre l'amour du vent et de l'herbe, l'amour de la Vie pour tout ce qui est vivant.

Mon corps me montre tout cela, et il est plein de joie en me le montrant. Il aime aimer la vie, il aime être aimé et il me le rend au centuple.

Mon corps est tout entier fait d'amour. Il ne sait que faire ça : aimer. Et quand je ne le voyais pas, c'est parce que je lui mettais un bâillon et que je le dépréciais.

Mon corps est fait pour aimer et être aimé. Et ce, pas seulement au sens physique de faire l'amour. Le partage de l'amour physique n'en est qu'une partie. Il est fait pour aimer le monde, la vie, et moi-même.

« Écoute-moi, dit-il, je t'aime et je t'ai toujours aimé !

Aime moi, et à travers moi, tu découvriras l'amour de la vie.

Aime moi parce que j'ai besoin de ton regard amoureux pour me déployer. Et tu as besoin de mes sens, de mes ressentis et de mon espace pour vibrer dans la vie. Unissons-nous et découvrons ensemble la beauté de la vie, la puissance magnifique de l'amour.

Viens en moi, totalement, simplement, doucement, tendrement. Je ne suis pas seulement ce que tu vois, cette enveloppe charnelle, que tu trouve jolie ou repoussante.

Je suis un univers qui s'ouvre quand tu viens l'explorer. À chaque fois que tu portes ton attention sur moi, je t'ouvre une nouvelle porte.

La douceur de te sentir entière dans ce monde, quand tu visite avec ton souffle tous mes espaces intérieurs.

La joie de t'ouvrir en toute confiance sous la caresse de la main aimée, et de t'ouvrir plus encore, comme une caverne remplie de trésors, en accueillant le sexe aimé.

Le réconfort de voir les peurs qui tombent, comme tombe une vieille cape, et de te sentir, vibrante et triomphante, parce que l'amour t'as rendu la confiance.

L'enivrement des sens quand la vie t'apporte le Printemps, l'Été, l'Automne ou l'Hiver.

Quand le chemin que tu suis devient sensuel, tellement la nature t'envoie amoureusement ses odeurs, ses lumières et ses ombres. Quand tu ressens la couleur du temps, douce ou piquante, l'odeur fraîche de la mousse au soleil, le murmure grave et apaisant d'un chêne.

Fais l'amour avec moi. Je t'aime. »

 

C'est une porte magique. C'est une formule magique.

Aime ton corps et tu seras aimée par lui

Aime ton corps et il te fera vivre intensément le présent

Aime ton corps, et par cet amour partagé, tu reconnaîtra l'amour du monde, l'amour de la terre, l'amour de la vie. L'amour de toi-même.

Le corps est une porte magique. L'amour est une formule magique.

 

Le corps est ce qu'il y a de plus proche de moi, de plus évident, de plus simple, de plus accessible pour jouir de la vie, pour vivre au présent.

 

Anne Koch, Le Grazo, 56250 ELVEN. Tel: 06.04.52.13.97

Site créé par Pierre BEYER

Siret: 798 957 056 00012